Le Growth Hacking est un terme souvent utilisé par la nouvelle génération, signifiant que l’individu est capable de réaliser plusieurs tâches simultanément. De ce fait, il passe d’un sujet à un autre, tout en étant capable d’emmagasiner une quantité d’informations conséquente. Ce constat repose sur l’accessibilité de l’information, mais également du développement digital.

Le référencement Google n’échappe pas à cette règle et dans ce cas-là le Growth Hacking se définit comme une technique du marketing digital dans le but de renforcer le référencement naturel. Dans cet état d’esprit, le Growth Hacking correspond à une solution efficiente dans le but d’atteindre un objectif précis sur le plan du SEO.

Plus la personne effectuant le Growth Hacking dispose de compétences techniques, plus elle aura un panel de solutions face à la variété des problèmes qu’elle rencontre pour le référencement d’un site Web.

La pertinence du Growth Hacking

De nos jours, de nombreux spécialistes s’accordent à dire que le Growth Hacking est une technique marketing digitale particulièrement pertinente. Ce point de vue partageait par une très grande majorité de la communauté s’explique par le fait que la technique permet d’atteindre les objectifs fixés, tout en prenant en considération les différents enjeux. Face à une problématique, vous disposez ainsi d’une solution unique avec un niveau de personnalisation totale pour accompagner une stratégie de développement sur le plan du référencement.

Ce n’est donc pas un hasard si de nombreuses start-ups utilisent cette méthodologie pour que leur croissance ne faiblisse pas. Il est donc possible qu’un emploi de Growth Hacker se démocratise davantage dans les grandes entreprises.

Une rupture avec le marketing traditionnel

Incontestablement, le Growth Hacking marque un tournant dans l’ère numérique. Plus expérimental et plus créatif que les solutions précédentes, le Growth Hacker analyse et utilise différentes techniques de manière constante. C’est son expérimentation qui fera la différence afin d’éliminer les facteurs bloquants et ainsi atteindre les différents objectifs. Plutôt que de suivre un chemin traditionnel, le Growth Hacking emprunte incontestablement d’autres sentiers à la recherche de solutions innovantes.

Les différents leviers marketing possibles dans le Growth Hacking

Différentes techniques sont utilisées dans ce domaine et d’ailleurs leur combinaison est particulièrement intéressante pour obtenir plus de résultats.

Il s’agit aussi bien du SEO, du SEA, du SMO, du content Marketing, le CRO, le RLSA, l’emailing, l’UX ou la Vidéo de motion design.

L’ancêtre du Growth Hacking

Le prédécesseur du Growth Hacking reste incontestablement le SEO. La philosophie et l’approche restent identiques, à la différence près que le Growth Hacking suit les nouvelles tendances et se montre particulièrement efficace, car il approche le référencement naturel dans sa globalité et non sur un élément spécifique. C’est la combinaison de ces différentes stratégies qui permet d’obtenir un résultat efficient et qui explique également sa très grande popularité.